Imprimer

Brèves

Comme leur nom l'indique, il ne s'agit que de très courtes informations, en lien avec la vie de nos prédécesseurs en pays bordelais.

breve01

 

"Annonces, Affiches et avis divers pour la ville de Bordeaux"

A vendre


 

Offre d'emploi


Cote : AMB 178 C 4
21 juin 1770

Un bien de campagne dans le Mont-
ferran, paroisse Saint-Louis, lieu appelé à la
Crompe, consistant en maison pour le Maître,
logement pour le valet, chay, cuvier, avec les
vaisseaux nécessaires en bon état ; deux petites maisons
séparées pour loger les prix-faiteurs, le tout de
la contenance de trente-cinq journaux vingt-
huit règes en vignes, avec un droit
d'agrière, au fixain des fruits, sur une pièce
de vigne, à vendre : s'adresser à MM. Mercadier,
rue Castillon, ou à M. Barberet, Notaire.

 

Cote : AMB 178 C 4
26 mai 1774

Il se présente un jardinier très-entendu,
avec sa femme, sans famille ; le mari s'employera
aux choses de son état, & la femme, tant à
tenir en état les ustensiles d'un ménage, linge, & c.
qu'à faire du beurre, & tout ce qui concerne une
métairie ; ils veulent gagner 360 liv. & leur
provision de bois & boisson : s'adresser au sieur
Castet, aubergiste, près la porte des Salinières.

 

 

 

Avis


 

A vendre


Cote : AMB 178 C 4
18 mars 1779

Avis
Pension de bon air pour les petits
enfans sortant de nourrice et autres
plus âgés, tenue par la Vve Goulière
et ses 2 filles avec une propreté et un soin
tout particulier comme le certifieront les
parens de ceux qui leur font confiance.
Elles demeurent hors la porte Neuve
sur le grand chemin, la troisième rue
à droite; il y a un arbre et une treille au-devant
De la porte.

Note :
Porte Neuve : une porte qui donnait sur le cours de l'Intendance, vers la rue de Grassi.

 

Cote :  AMB 178 C 4
21 juin 1770

Un bien de campagne dans la paroisse de
Bassens, sur la côte, éloigné de la rivière d'en-
viron un demi-quart de lieue, consistant en une
maison de Maître, bien exposée en bon air, &
ayant une belle vue, une cour & un petit
jardin ; logement de paysan, chay, cuvier,
vaisseaux vinaires &  & contenant en total,
vingt neuf journaix de fonds, y compris trois
peties pieces de bois-taillis, dont la coupe
est distribuée de trois ans en trois ans, & donnent
chacune de trois cens cinquante à quatre cens
faissonnats, le reste en vignes, plus de rouges
que de blanches, dont le crû, dans l'une & l'au-
tre espece, est très-bon & susceptible d'améliora-
tion, à vendre : s'adresser à M. Perrens, No-
taire, rue du Cahernan.

 

 

 

A vendre


 

Avis


Cote : AMB 178 C 4 (Journal de petites annonces)
24 mai 1770

Maison rue du Pont de la Mousque,
près la porte de la Bourse, occupée par le
nommé Siron, aubergiste, à vendre.
S’adresser à Mme la Veuve Furt
Sur les fossés des tanneurs.

 

Cote : AMB 178 C 4 
20 mai 1779

Une très honête femme connue
Désirerait trouver un enfant à
Sevrer : s’adresser à M. de Bousquet
Grande  rue Saint Jean, près le Guet à cheval.

 

 

 

Avis


 

Avis


Me Sacau, Avocat au Parlement & Doc
teur-ès-Arts en l'Université de Bordeaux, après
une longue absence, qu'un dérangement de
santé avait rendu nécessaire, offre de nouveau
 au Public le fruit de ses talens & de sa longue
expérience dans l'art d'enseigner. Débarassé
des soins d'un ménage & des détails d'une pen
sion, il peut disposer de tout son temps en
 faveur des élèves qui voudront l'honorer de
leur confiance. Il donnera en son cabinet,
soit en commun, soit en particulier, des le
çons de latin, de langue Française, de Géo
graphie & de Littérature en général. Il entre
prend de rafraîchir en peu de temps de vieil
les études, de réformer les mauvaises, de faire
 parcourir rapidement la carrière des Lettres à
ceux qui y entreront tard, & de développer
par une méthode aisée le germe des connai
ssances que le défaut de principes auroit em
pêché d'éclore. Il se transportera aussi, pour
la commodité des parens & des écoliers, dans
les maisons honnêtes où il sera appelé, afin
de former la jeunesse, sans distinction d'âge
 ni de sexe, dans celui des genres énoncés que
l'on voudra; c'est principalement sous les
yeux des parens, justes appréciateurs qu'il
aime à déplyer son zèle & ses lumières, quel
ques foibles qu'elle soient. Me Sacau, demeure
chez le sieur Meynard, place Saint-Projet.

 

AMB 178 C 4 
4 juin 1774

Les sieurs Paul, Genella & Cozza, Suisses,
au coin de rue Royale, au premier étage, vis-
à-vis le pavillon, aux Armes des Seize cantons
Suisses viennent d'établir une fabrique de cho-
colat de toutes les qualités, qu'ils débiteront
à la satisfaction de chacun, soit en gros, en
détail ou en tasses. Le prix de la tasse à l'eau
est de 7 f. & au lait, de 8 f. on le porte dans
les maisons au même prix. Il en sera préparé
de différentes manières, suivant le goût des
amateurs, tel que le chocolat de santé, à la va
nille, à l'Italienne, à la Turinoise, à l'Espagnole,
au goût de Bayonne, à la Françoise, & dans
tous les goûts étrangers, possédant la vraie ma
nière de le fabriquer. Ils font aussi d'excellent
beurre de cacao, pistaches en devises et diablo-
tins de toutes qualités. Le prix du chocolat
qu'ils débitent est; savoir- celui de santé, de-
puis 30 f jusqu'à 3 liv.10 f la livre; celui
de vanille; savoir, à une vanille, 3 liv. 10 f
à deux, 4 liv. à trois, 5 liv. à quatre, 6 liv.
& si les Particuliers veulent le faire fabriquer
chez eux, ils s'offrent d'aller le faire au
goût demandé, & au plus juste prix. Ils vendent des
chocolatières, & montrent la manière d'apprê-
ter leur chocolat. Leur marque est P.G.C.

 

 

 

Avis


 

Avis


AMB  178 C 4 
9 juin 1774

La veuve Bazignan, Marchande Herboriste,
rue des Bahutiers, vend du talaspic ou talapsi
champêtre, plante propre à détruire les punai-
ses, & dont l'efficacité a été attestée par M. Ti-
barius, Memebre de l'Académie des Sciences de
Stockholm ; elle vend aussi les plantes propres à
faire des vulnéraires, bains aromatiques & ti-
sanes rafraichissantes ; des sangsues, grenouil-
les, écrevisses, crapaux & tortues ; elle a tou-
jours sa boutique de plantes vertes, au coin
de rue du Mû, visà vis rue Poitevine.

 

AMB 184 C 1
Journal de Guyenne – N°31
1 octobre 1784

Des constructeurs voudroient acheter un
Vieux Navire, hors de service, de 300 à 600
Tonneaux. S’adres., à Lormon, à Mrs.Rous-
Seau père & fils ; et à Bordeaux, à Mad.
Veuve Roger, Fossés du Chapeau-Rouge.

 

 

 

Demande d’emploi


 

Demande d’emploi


AMB 184 C 1
Journal de Guyenne – N°31
1 octobre 1784

Un jeune, muni de bons certifi-
cats, sachant lire, écrire, coëffer les hom-
mes & les femmes, faire un peu de cuisine,
l’office, courir la poste, voudroit être
domestique. S’adr. A Mad Duprat, rue Ju-
daïque-Saint-Seurin, près la Croix Saint-
Martin.

 

AMB 184 C 1
Journal de Guyenne – N°31
1 octobre 1784

Une Fille, sachant lire, écrire, coëffer, repasser, travailler en linge, blanchir les
Bas de soie, desireroit être femme-de-cham-
bre. S’adresser à la veuve Soulier, place
Sainte-Colombe.

 

 

 

Avis


 

 

AMB 178 C 4
4 juin 1774

Le sieur Louis Germain, Tailleur pour
femme, fait des corps de toutes grandeurs, dans
le dernier goût, des fourreaux à l'Anglaise, des
paniers, poches de paniers, & autres ouvrages
relatifs à son état : il demeure chez M. l'Abbé
Dugros, place Saint André.

 

 

 


(mise à jour 06/2013)