Imprimer
Par Girondine
 

Il a été trouvé dans la série U à la cote 4 U 11/29 (Actes et jugements civils, de simple police et de rapports d’experts), l’acte d’adjudication du mobilier et des marchandises d’un épicier en faillite, Urbain Tolis de Macau.

Il ne restait pas beaucoup de marchandises ni de mobilier dans la boutique de Tolis, le jour de l’adjudication le 20 janvier 1895. Il est probable que les denrées périssables avaient été dispersées auparavant.

epicerie01

 

Cependant le descriptif des objets mis aux enchères illustre la variété des articles proposés à la clientèle de Macau. Dans la boutique d’Urbain Tolis on pouvait s’approvisionner en produits alimentaires : pates d’Italie, chicorée, ou thé (suisse), etc., ce qui est habituel dans une épicerie, mais aussi acquérir du soufre (pour les barriques) , de la laine et de la mercerie, des cordes, de l’amidon et des espadrilles et sans doute d’autres objets qui ne figurent pas dans l’adjudication. En quelque sorte un commerce de proximité pour des besoins très diversifiés.

epicerie02 

Le mobilier de la boutique apparaît sommaire : un comptoir, un établi de boucher, des étagères, une balance (sans poids), une table à 4 pieds. Eclairage par une lampe avec sa suspension. Il y a une fenêtre, avec un rideau. L’adjudication mentionne une carriole à deux roues, un cheval blanc « hors d’âge » et son harnais.
Où se situait l’épicerie ? Pourquoi Tolis a-t-il fait faillite ?

Bien que leurs lectures risquent de paraître fastidieuses, nous avons jugé utile de présenter ci-dessous les textes de l’adjudication :

20 janvier 1895 - Vente mobilière
N° 11 Direction générale de l'Enregistrement des Domaines et du Timbre

Extrait
du registre des déclarations préalables aux ventes de meubles

Date de la déclaration : 15 janvier 1895
N° d'ordre du registre : 39
Nom et domicile de l'officier public qui doit procéder à la vente : Me Blais, greffier de la Justice de Paix du canton de Blanquefort
Nom du requérant et domicile : Alfred Véron, arbitre près le Tribunal de commerce de Bordeaux demeurant rue Rolland ,8, agissant comme syndic provisoire de la faillite Urbain Tolis.
Nom et domicile de la personne dont le mobilier ou les marchandises sont mises en vente : Urbain Tolis, marchand épicier (en faillite) demeurant à Macau
Indication du lieu où se fera la vente : à Macau au domicile du sieur Urbain Tolis failli.
Indication du jour de l'ouverture de la vente : 20 janvier 1895 à une heure du soir.
Le receveur : signé Danton

Publicité a été faite par placards - à "son de caisse" par le tambour de la ville de Macau - par une insertion dans le journal "La petite Gironde" de Bordeaux le 17 janvier 1895.
Attendu que toutes les formalités voulues par la loi ont été exactement remplies, nous avons fait battre le tambour, et nombre suffisant d'enchérisseurs s'étant présentés, nous avons, en présence du requérant, du sieur Urbain Tolis failli et des sieurs:
- 1° M. Jean Labatut, propriétaire
- 2° M. André Beaucher, jardinier, domiciliés l'un l'autre commune de Macau, témoins instrumentaires par nous exprès requis, mis en vente et adjugé au plus offrant et dernier enchérisseur les objets dont le détail suit, après avoir fait annoncer publiquement et à plusieurs reprises, à haute et intelligible voix, qu'il serait perçu en sus du prix de l'adjudication, cinq pour cent pour frais de vente.

Adjudication (extrait)

  1. Trois paires d'espadrilles adjugées à M. Linon à Macau pour 80c
  2. Trois paires d'espadrilles adjugées à M. Hugon de Macau pour 1f 35c
  3. Trois paires d'espadrilles adjugées à M. Gagnarot de Macau pour 1 f 30c
  4. Trois paires d'espadrilles adjugées à M. Gelies de Macau pour 1f 50c
  5. Trois autres paires d'espadrilles adjugées à M. Lestage de Macau pour 1f 50c
  6. Trois autres paires d'espadrilles adjugées à M. Lestage de Macau pour 1f 55c
  7. Trois autres paires d'espadrilles adjugées à M. Hugon de Macau pour 1f 50c
  8. Trois autres paires d'espadrilles adjugées à M. ? … de Macau pour 1f 20c
  9. Trois autres paires d'espadrilles adjugées à M. Bobineau de Macau pour 1f 60c
  10. Trois autres paires d'espadrilles adjugées à Mme Seguin de Macau pour 1f 70c
  11. Trois autres paires d'espadrilles adjugées à M. Lestage de Macau pour 1f 85c
  12. Cinq flacons conserves de tomates à Mme Miaune de Macau pour 80c
  13. Cinq autres flacons de tomate à Mme Magellan pour 95c
  14. Cinq autres bouteilles de tomates à M. Labatut pour 1f 10c
  15. Cinq autres bouteilles de tomates à Mme Miaune de Macau pour 1f 10c
  16. ...

Total de la vente : 249 francs 50 centimes

Le 20 février 1895 - Avenant
Décharge du prix de vente Tolis

Et avenant ce jour 20 février 1895, nous...avons procédé comme suit à la reddition du compte des deniers de la vente
Ladite vente a produit la somme totale de 249f 50c
Sur laquelle a été prélevée :

  • Celle de 58f 37c, montant des frais de scellés(apposition et levée des scellés) 58f 37
  • Celle de 10f, payés au gardien des scellés 10f
  • Celle de 24f 70c, pour déclaration préalable et affiches judiciaires 24f 70c
  • ...

Reste entre nos mains 98f 10c

 

Téléchargement du fichier complet de la transcription de l'adjudication (pdf).


03/2013