Imprimer

 

apprendremetiercharpentiernavire01

Par M. Lambert

Les minutes de maître Jay à Castillon ( ADG33 3 E 19581) nous offrent la possibilité de participer à la mise en apprentissage de quatre jeunes gens des environs de cette ville.
Les quatre contrats en apparence assez similaires, présentent quelques particularités.

On notera en particulier qu’un des apprentis n’est ni nourri, ni logé et qu’il a la possibilité de gagner de l’argent. Certains ont la possibilité de travailler « quand le maître n’a pas d’ouvrage ».
Pour tous, c’est le groupe (confrérie) des maîtres charpentiers qui fixe l’indemnité lorqu’il y a rupture de contrat.

 

13 janvier 1785
Pierre Duverger, brassier de terre de Sainte-Terre confie son fils Pierre à Pierre Blanc, charpentier de navire de Sainte-Terre
Durée du contrat : 2 ans – l’apprenti sera logé et nourri. Les outils lui seront fournis - « il pourra employer à son profit au terme de six mois aux différentes occasions ou ledit blanc ne sera pas pressé de travaux ».
Prix : 120 livres – 60 comptant ; 60 à la fin de l’apprentissage

28 mars 1785
Nicolas Lapeyroulerie, tonnelier de Civrac, confie son fils Jean à François Delmade, charpentier de battaux de Flaujagues.
Durée du contrat : 2 ans – l’apprenti sera nourri et logé - les outils lui seront prêtés – « Il aura la moitié des journées qu’il sera en état de gagner lorsqu’ils (loi et son maître) travailleront à la journée ».
Prix : 80 livres - 40 livres comptant, le reste à la fin de l’apprentissage.

21 mai 1785
Marie Granjou, veuve de Pierre Martineau de Saint –Pierre-de-Castets donne son fils en apprentissage chez Joseph Martineau, charpentier de navire de Saint-Pierre-de-Castets.
Durée du contrat : 2 ans – « l’apprenti mettra à son profit toutes le sjournées qu’il gaignera et qu’il se nourrira et fournira les outils nécessaires »
Prix : 72 livres – la moitié en août 1786 et l’autre moitié à la fin de l’apprentissage.

17 août 1785
Pierre Boyer, marchand de Sainte-Terre met son fils Jean en apprentissage
Chez Pierre Saugeon, charpentier de navires de Sainte-Terre.
Durée du contrat : 2 ans – l’apprenti sera logé et nourri « pendant le temps qu’il y aura de l’ouvrage ». S’il finit son temps, il recevra des outils.
Prix : 75 livres payables dans un an.

Un contrat signé dans le Nord Gironde (Bourgeais) chez maître Lafosse (ADG33 3 E 25650) précise les modalités d’apprentissage de Leonard Reynon, fils de Pierre Reynon, pierrier de Gauriac chez Pierre Ayreau, charpentier de navire à Bacalan de la paroisse Saint Remy de Bordeaux.

Durée du contrat : 30 mois – l‘apprenti sera logé, nourri, blanchi – en cas d’absence d el’apprenti , le père promet de le faire revenir..S’il ne revient pas Ayreau prendra un ouvrier à sa place aux frais de Reynon père.
Prix de l’apprentissage : 120 livres payables à la fin de l’apprentissage en argent ou en journées de travail.

En annexe quelques exemples :


(03/2014)